dimanche 16 septembre 2018

Joyeux anniversaire le blog: 3 ans !


139 articles publiés
1 nouveau graphisme
... et encore plein de choses à vous raconter !

Vive le blog et merci à vous qui le lisez ;-)

dimanche 2 septembre 2018

Musée de l'imprimerie et de la communication graphique

Voilà un musée de Lyon que je n'ai encore jamais visité !
Logé dans l’hôtel de la Couronne édifié au XVe siècle, l'accès au musée se fait par une allée voûtée menant à une cour avec une tour et des fenêtres à meneaux.
L'exposition permanente du musée présente l'histoire de l'imprimerie de manière chronologique des origines de l'imprimerie jusqu'à la publicité et l'image sous toutes ses formes.
Les différentes techniques sont expliquées et illustrées d'ouvrages ou d'outils mais c'est également le rôle de l'impression dans la société et son évolution qui nous sont expliqués.
L'exposition nous rappelle que Lyon a connu de nombreux imprimeurs dont les noms ornent désormais nos rues comme Sébastien Gryphe, Jean de Tournes ou Barthélémy Buyer qui a ouvert le premier atelier.
C'est intéressant et bien fait, la déambulation dans ce beau bâtiment d'une époque à l'autre est réussie mais malheureusement pas accessible aux personnes à mobilité réduite ou poussettes (prêt de porte-bébé).

Jusqu'au 16 septembre 2018 vous pourrez voir l'exposition temporaire Andy Warhol, Ephemera qui clôt en beauté cette plongée dans l'art de la typographie et de l'image. Ne vous attendez pas à voir de grandes œuvres pop-art mais une collection privée de nombreux objets souligne ses qualités d'illustrateur: invitations, cartes de vœux, étiquettes de vins, pochettes d'albums,...
Plus d'informations sur le site web du Musée !

dimanche 26 août 2018

J'ai toujours aimé la nuit

Eloi Ephraïm Evariste Pilon, commandant de police en Martinique, effectue sa dernière nuit de permanence avant la retraite lorsqu'il rencontre le plus terrible des monstres.
En plein délire verbal, ce dernier détaille "son œuvre" et livre le récit d'une folle virée nocturne dans les quartiers et l’atmosphère fiévreuse de Fort de France.

Les touches de culture populaire martiniquaise sont disséminées dans le récit ainsi que le parler créole, cher à l'auteur, qui émaille les confessions du tueur.
J'ai un peu peiné à franchir les 90 premières pages tant le récit du meurtrier est détaillé, décousu et ne permet pas vraiment au lecteur de savoir où l'histoire nous mènera... mais la suite vaut le coup !

Le récit macabre fait de suspens, de personnages décadents et d'horreurs finit par nous tenir en haleine jusqu'au dénouement de cette terrible nuit.

dimanche 19 août 2018

Des vacances à la maison ...

Alors ça, ça n'était pas prévu !
Passé la déception, comment profiter de la situation quand on habite à Lyon et que le mercure dépasse tous les jours les 30 degrés ?
Voir le côté positif: pas de valise à préparer (et les choix cornéliens inhérents à l'exercice), profiter de son joli chez-soi qu'on n'habite qu'en coup de vent toute l'année, profiter différemment de sa ville et prendre le temps de lever le nez pour l'admirer ...
C'est également le moment propice à la découverte (ou redécouverte) de nombreux musées mais la canicule m'a fait fuir la ville et incitée à chercher fraicheur et baignade aux alentours.

Sans aller jusqu'au lac d'Aiguebelette ou au lac du Bourget (respectivement 1 heure et 1h15 depuis Lyon), on peut découvrir:
- Le Grand Parc de Miribel Jonage: à 20 minutes de Lyon, ce parc gratuit mais pas toujours bien fréquenté offre de nombreuses spots de baignade, à l'ombre ou non. Le lac de 350 hectares dispose de 4 plages surveillées dont 1 payante. Les Eaux Bleues est un coin agréable (si on ne tombe pas sur la plage des naturistes ;-)) Dommage que les visiteurs abandonnent leurs déchets derrière eux ...
- Le lac des sapins: à 1 heure de Lyon du côté du Beaujolais, ce lac en pleine nature bordé de sapins est un enchantement. La plage surveillée est bien trop petite pour le nombre de visiteurs en quête de baignade mais de l'autre côté du lac, on peut trouver quelques endroits non-autorisés pour se mettre à l'eau et se rafraichir.
Pédalos, canoés, paddle, toutes les activités sont possibles, y compris profiter d'une piscine biologique payante ou se restaurer dans une guinguette de bord de lac.
Au-delà des escapades, avoir du temps à la maison, permet aussi:
- de faire du tri/rangement/quelques améliorations,
- de réaliser pour la première fois des joints dans la salle de bains -> méga victoire !,
- de bouquiner,
- d'avaler de manière boulimique les épisodes de ses séries préférées (saison 2 de "La Servante Ecarlate": génial! et saison 6 de "Orange is the new black")
- de visiter ses amis
- de préparer les prochaines vacances "hors saison"....

dimanche 29 juillet 2018

White coffee

Enfin, je m'attaque à la suite de 'Black coffee' que j'avais tant aimé ! (le post est )
La française Sophie Loubière poursuit l'histoire de cette famille séparée sur la route 66, de retour en France.
Si Pierre souhaite reprendre sa vie de famille, c'est loin d'être le cas de Lola dont la vie a basculé aux États-Unis. Et si toute la lumière n'avait pas été faite sur l'histoire du tueur en série et le rôle de Pierre à ses côtés ?

Dans cette suite, on retrouve les chapitres courts du 1er roman et on se laisse facilement entrainer dans l'intrigue, même si une histoire parallèle outre-atlantique dilue un peu le suspense.
Ça marche encore, bravo !

 



dimanche 22 juillet 2018

Dans le vanity de l'été

J'aurais pu parler de la "summer beauty box" mais cette fois je privilégie le terme désuet de vanity :-)
Pour une semaine en bord de mer, j'adopte une routine spécifique.
D'abord, pas de maquillage ! Et oui, il va falloir se crémer toute la journée pour se protéger du soleil ensuite s'hydrater après l'exposition, puis pour se protéger des moustiques avec un lait répulsif alors levons le pied sur l'artifice quand la température flirte avec les 30° !

Ma peau blanche est protégée toute la journée grâce à la crème solaire Anthelios XL de Laroche Posay, indice 50+, je ne transige pas avec la protection surtout avec mes nombreux grains de beauté.
Une cure de gélules Photoderm Bronz de Bioderma est efficace pour préparer la peau, la protéger et prolonger le hâle. Je ne sais pas si c'est grâce à elle ou grâce à la crème Anthelios mais je ne souffre désormais plus de lucite (allergie solaire) lors de mes expositions.
Les cheveux sont protégés du soleil par l'huile lactée capillaire de Nuxe Sun à l'odeur de vacances, en revanche il faut les laver après usage pour éliminer le film qui alourdit les boucles.

Côté nettoyage, l'Huile de douche soin Nivea est un produit doux, qui sent bon, qui nettoie et hydrate la peau: le parfait 2 en 1 pour deux douches par jour.
Shampooing soleil Ultra Doux de Garnier: à l'huile de monoï et Néroli, c'est un voyage lointain que son parfum nous offre tout en chouchoutant nos cheveux fragilisés par le soleil, la mer ou la piscine.
Après-shampooing nutrition, Le petit marseillais: en une minute ce soin nourrit les cheveux grâce au lait de karité et au miel, incontournable !

Pas de maquillage mais pas de parfum non plus ! J'opte pour la brume Moroccan Tea, &other stories qui m'enveloppe de la fraicheur subtile de la menthe et de l'ambre. Mon odeur préférée de l'été qui a le pouvoir de me transporter chaque fois dans mes plus beaux souvenirs de vacances...

dimanche 1 juillet 2018

Repose-toi sur moi

Dans la cour intérieure de cet immeuble parisien, des oiseaux de malheur ont élus domicile, rendant hystérique Aurore qui habite un cossu appartement au dernier étage avec sa jolie famille.
L'intervention d'un voisin ramène l'équilibre dans l'arbre de la cour mais vient bouleverser la vie d'Aurore.
Ludovic l'attire alors que tout les opposent et qu'elle ne connait rien de lui. Pourtant, il est la seule personne à se préoccuper d'elle et à sincèrement l'aider. Une drôle de relation se noue entre eux, mêlant voisinage, sentiments, business et violence.
A travers cette histoire, deux mondes se télescopent: les argentés qui font carrière, qui réussissent, qui vivent dans le bel immeuble face à ceux qui triment pour s'en sortir, qui sont seuls, qu'on ne voit pas dans l'immeuble du fond de la cour... facile à lire.

dimanche 17 juin 2018

Expo éphémère de stret-art - Lyon

Jusqu'à fin juillet, le Zoo Art Show propose 40 artistes de street-art exposés dans un hôtel particulier du 6ème arrondissement de Lyon, derrière la place Puvis de Chavannes.
Dans cette galerie éphémère, la jungle urbaine contraste avec le quartier bourgeois se déploie sur deux étages avec une bande son urbaine et une scénographie très réussies.

L'expo est gratuite, ouverte uniquement le samedi (10h-18h) et le dimanche (13h-18h) au 61 rue de Créqui, 69006 Lyon.
Elle n'est pas très grande alors pour en profiter pleinement je ne mets pas plus de photos et vous conseille d'aller la parcourir dès le week-end prochain !

dimanche 3 juin 2018

Marseille - Acte 2

Je vous ai déjà parlé de mon engouement pour Marseille dans ce premier billet... et bien en voici un second !
Avec OuiGo, on peut voyager de Lyon à Marseille A/R pour 40€ et profiter d'un week-end en bord de mer bien agréable: pas de quoi s'en priver !
Ce deuxième passage à Marseille m'a permis de retourner profiter des calanques puisqu'en 30 minutes on atteint la Plage Bleue composée de grandes roches blanches sur lesquelles on se laisse bercer par le clapotis des vagues.
Le retour par le col de la Gineste offre un paysage magnifique à ne pas rater.

De retour à Marseille, vous pouvez :
- admirer le coucher de soleil au bar bondé "Le petit pavillon", Corniche du Président Kennedy
- partager de bons tapas et siroter d'originaux cocktails à "La Reale", place aux huiles
- se trémousser au "Reale Club", juste à côté du bar (vendredi soir c'est Old School Party ...)
Sous la cathédrale La Major, quelques bars permettent de prolonger la fête, aux "Halles" par exemple.
 Samedi matin on peut aller faire un saut au marché de Noailles: dépaysement garanti !
Ensuite, je ne résiste pas à manger un aïoli toujours excellent au "Clan des Cigales", 8 rue du Petits Puits dans le Panier, mon quartier de prédilection.
On retourne visiter La Major qui est si belle et pourquoi pas savourer une bonne glace à "La Gelateria Major". 
Après avoir jeté un œil au Vallon des Auffes, on profite d'un verre face à la mer au "Bistrot Plage", à quelques mètres du château d'If.
Si ce passage à Marseille n'était pas dédié à la culture, nous avons malgré tout pu jeter un œil à l'expo AMOR FATI de JR présentée au hangar J1. Pas le temps cette fois-ci pour les expos Picasso ou Nicolas de Staël ... I'll be back !

Pour prolonger ce parfum de vacances, on s'ambiance avec Massilia Sound System: Dimanche aux goudes.

dimanche 27 mai 2018

Cheveux en berne: 1er essai de BOTANICALS Fresh Care

Ayant les cheveux frisés donc (très) secs, je tente régulièrement de trouver LA routine beauté qui rendrait mes cheveux beaux, mes boucles bien dessinées tout en éliminant les frisottis et l'effet paille qui revient bien trop souvent à mon goût.
J'ai testé la nouvelle gamme Botanicals Fresh Care de L'Oréal Paris à base d'ingrédients botaniques sans silicone, paraben, colorant et à l'emballage écologique (100% de matière recyclée).
Ces produits proposés dans le commerce à prix raisonnable, sont élaborés avec des extraits végétaux naturels répondant chacun à une problématique capillaire spécifique: lavandin (apaisant), carthame (nourrissant), géranium (éclat), coriandre (force), caméline (lissage).

Au bout d'un mois de test, je peux dire que la texture, l'odeur et le résultat me conviennent même si ce n'est pas encore le produit miracle que j'attends (existe-t-il vraiment ??!!).
Achetée chez Monoprix mais disponible en grande surface, le rapport qualité-prix associé au caractère ecofriendly de cette gamme en fait un bon allié au quotidien !