dimanche 20 janvier 2019

Velouté de lentilles aux châtaignes

Inconditionnelle de la soupe poireaux-pommes de terre, je suis obligée de varier un peu les recettes pour ne pas lasser mon public. Celle que je vous propose est un bon plat d'hiver, savoureux et roboratif. Elle est aussi bonne pour votre organisme puisque les lentilles contiennent protéines, fer, fibres et antioxydants: un allié santé indéniable ! ingrédients
200 g de lentilles vertes du Puy AOP
200 g de châtaignes d'Ardèche crues décortiquées
40 g de crème fraiche d' Isigny
1,5 l de bouillon de légumes
2 oignons
1 gousse d'ail
3 brins de thym sec
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
sel, poivre
Préparation:
Dans une cocotte à fond épais, après avoir fait chauffer l'huile, ajoutez les oignons et l'ail épluchés et émincés puis faire revenir à feu moyen en remuant régulièrement.
Ajoutez les lentilles, les châtaignes, le thym, le bouillon de légumes et assaisonnez.
Au frémissement, ramenez à feu doux et faire cuire à couvert 20 minutes, le temps que les lentilles et châtaignes soient tendres.
Mixez tout ou partie, ajoutez la crème et servez chaud.

dimanche 13 janvier 2019

Dans la forêt

Je débute ce livre sur la recommandation d'une amie, sans savoir qu'il s'agit d'un roman d'anticipation publié aux États-Unis il y a plus de 20 ans.
Deux sœurs se retrouvent seules dans leur maison isolée, sans eau, sans électricité, sans parents, sans que l'on sache réellement pourquoi. La désolation et l'isolation laissent place au courage et à la débrouillardise de ces deux jeunes filles. Chaque jour est un défi pour survivre chichement alors elles rationnent, inventorient, cultivent mais aussi écrivent, lisent, dansent, se remémorent la vie d'avant.

J'ai beaucoup apprécié ce huis-clos qui pourrait presque être un éloge du minimalisme et de la slow-life si le danger ne rodait pas. J'ai eu plaisir à retrouver cette lecture apaisante et intrigante, à m'enfoncer dans la forêt protectrice et nourricière avec les deux sœurs que je ne voulais finalement pas quitter.

dimanche 16 décembre 2018

Malaisie baby !

Je suis allée en Malaisie pour la 1ère fois il y a 6 ans, au programme Kuala Lumpur et Langkawi.
Dans la capitale, visite des tours Petronas, de Chinatown, du Butterfly park, de la place de l'indépendance (Merdeka Square) et découverte des nuits endiablées de Bukit Bitang.
Sur l'ile de Langkawi, au nord-ouest (à mi-chemin entre la Thaïlande et la Malaisie), farniente à la plage, 1ère conduite de jet-ski, découverte du parc marin de Pulau Payar et baignade avec les pointes noires (de loin !!), excursion en forêt,...
Bref un pays agréable qui regorge d'activités où je ne pensais pas forcément retourner.

Et contre toute attente, j'y suis retournée en octobre !
Cette fois-ci pour retrouver un couple d'amis qui vit à Kuala Lumpur.

Visiter Kuala Lumpur, c'est aller à la rencontre de malais, de chinois, d'indiens dans une cohabitation sereine et respectueuse.Temples et mosquées se trouvent à tous les coins de rue, mais en hauteur, ne manquez pas le très grand temple chinois de Thean Hou Temple aux toits colorés et magnifiquement ornés de dragons et autres statues.
A 10 km de KL, se trouve le site coloré de Batu caves.
Pour atteindre les grottes où se niche le plus grand sanctuaire hindou hors d'Inde il faut endurer l'ascension de plus de 300 marches parmi les singes en liberté.

Les tours jumelles Petronas se dressent à 452 mètres (88 étages) et sont LA représentation de KL, n'hésitez pas à y monter pour découvrir l'étendue et l'architecture de la ville à vos pieds.


A KL les centres commerciaux comme les immeubles sont nombreux et très hauts dans l'hyper-centre mais dès qu'on s'éloigne un peu on trouve rapidement une végétation luxuriante. Il faut dire qu'au mois d'octobre, la température oscille entre 25 et 30°C avec un taux d'humidité élevé et globalement un bonne pluie par jour qui n'excède pas une heure.


La cuisine est très variée, savoureuse et peu chère. De nombreux food-court ou stands de rue vous tendent les bras. Après un tour au marché du quartier TTDI, mon amie et moi avons cuisiné ensemble des nouilles sautées à la mode locale: un régal (peut-être la recette prochainement sur le blog ...)

Après quelques jours à KL nous sommes partis au nord-ouest (4h30 en voiture) pour découvrir Penang, la plage de Batu Ferraghi et le temple bouddhiste de Kek Lok Si, le plus grand de Malaisie.
Puis nous nous sommes rendus à Georgetown célèbre pour ses murs peints.
Se promener dans la vieille ville parmi les bâtiments coloniaux dans leur jus c'est expérimenter une ambiance particulière, à la fois calme et emplie d'une énergie étonnante, difficile à décrire mais très agréable.
Le temple thaïlandais de Wat Thai Chayamangkalaram brille de mille feux et recèle un bouddha allongé de 33 mètres. En face, le temple birman Dhammikarama détonne dans un joli jardin aux bouddha discos, aux animaux en plâtre et peintures naïves.

Nous avons apprécié la visite de Pinang Peranakan Mansion, une maison centenaire de
de "Baba-Nonya", riches chinois installés en Malaisie pour le commerce.

Côté hébergement l’hôtel Eastern & Oriental Hotel est génial, que ce soit en chambre (immense), au bord de la piscine à débordement du xème étage ou lors du petit-déjeuner au choix démentiel.

Ensuite nous avons pris la route de la montagne pour voir les Cameron Highlands et les plantations de thé à perte de vue a plus ou moins 1200 mètres d'altitude. Il y a également une production abondante de fraises (curieux !) mais la météo pluvieuse et les températures basses nous ont incités à ne pas y rester.
Ce deuxième voyage me conforte dans l'idée que la Malaisie est un chouette pays, ouvert, safe et qui regorge de richesses naturelles, spirituelles, gustatives. 

Malheureusement Emirates a décalé notre vol d'un jour donc nous n'avons pas eu le temps de retourner nous promener dans le centre de KL.
Pour finir, voici quelques très bonnes adresses dans le quartier de Bukit Bitang:
  • L'hôtel Istana (avec un peu de chance vous aurez aussi une chambre qui donne sur les tours )
  • Le Heli Lounge Bar: une plateforme d'hélico qui se transforme en rooftop après 18h !
  • Le restaurant asiatique "Opium"
  • Le bar caché "Suzy Wong" au décor magnifique et spectacles improbables ...

dimanche 9 décembre 2018

Candyland

Dans ce nouveau roman Jax Miller nous entraine à Cane, une ville perdue d'Amérique profonde où les mines, l'alcool et la drogue occupent la vie des habitants depuis toujours.
L'atmosphère est aussi crasse et poisseuse que dans le premier roman (à découvrir ) mais cette fois le récit est émaillé de flashbacks puisque la source de l'intrigue se trouve trois décennies plus tôt.
La montagne cache de nombreux secrets, comme les Amish et les communautés des Appalaches qui peuplent ce récit.
Évidemment il est question de violence, d'amour, de choix et de meurtres dans cette histoire qui est loin d'être une douce confiserie... plutôt noire et sans espoir.

dimanche 25 novembre 2018

Déco & Mobilier en Presqu-île, Lyon

Récemment nous avons assisté à l'ouverture de nombreuses boutiques d'ameublement et de déco, que je partage aujourd'hui avec vous !

Exit le mobilier scandinave qu'on traine depuis notre 1er appart' grâce à l'arrivée de trois enseignes d'ameublement bienvenues:

La Redoute Intérieurs, 7-9 rue Grolée, 69002 Lyon
AMPM, Grand Hôtel Dieu, 69002 Lyon
Miliboo, 6 rue Grolée, 69002 Lyon
On peut également rêver d'une vraie belle pièce de créateurs dans 2 jolies boutiques:

Influences Concept Store, 43 rue Auguste Conte, 69002 Lyon
Simone Sisters, 34 quai Saint Antoine, 69002 Lyon
De loin ma boutique préférée tant la scénographie est réussie: on rêve de se lover dans les canapés, avec un éclairage d'appoint chaleureux et de beaux cadres à contempler... une tentation à chaque visite !

Enfin on peut trouver moultes accessoires de déco et de rangement à plus petits prix:

Søstrene Grene, 7 rue Grolée, 69002 Lyon
Rosanna Spring, 19 rue longue, 69001 Lyon
Noël approchant je vous conseille vivement cette dernière adresse qui regorge de cadeaux à offrir.

De quoi céder à quelques sessions shoppings endiablées !

dimanche 11 novembre 2018

D'entre les pierres

Pour une fois le narrateur n'est pas une personne mais ... une maison !
A Buenos Aires dans la rue du premier jour (ce nom n'est pas anodin), une demeure bourgeoise de plusieurs siècles voit arriver la jeune Soledad Salvador, seule, enceinte, bien décidée à débuter en ces murs une nouvelle vie.
Pendant 50 ans se mêlent la vie de ses habitants et l'histoire de l'Argentine époque Perón.
Témoin de la vie de ses habitants, de leurs chagrins, de leurs secrets, de leurs amours, la maison de pierres et de bois livre un récit à la fois tendre et douloureux, parfois nostalgique, parfois tragique.
250 pages rapidement lues tant ce récit m'a plu...

dimanche 4 novembre 2018

Découverte de Prague

Parfois le travail a du bon... Pour un événement me voilà à Prague, une grande première dans cette capitale.
Belle découverte puisque j'ai été agréablement surprise par la ville, par l'accueil et par le goulash :-)

J'ai séjourné à l’hôtel NYX Prague qui, en plus de sa déco arty et de son mobilier moderne et confortable est très bien situé et surtout très calme. Un hôtel 4* qu'on peut trouver à 100€/nuit avec petit-déjeuner inclus, ca ne se rate pas !
L'architecture de Prague est étonnante ! Au cœur de la vieille ville, les clochers, tours et façades décorés donnent parfois l'impression d'être dans un conte, une ville  presque factice.
A pieds on peut facilement arpenter les quartiers proches du centre et traverser le fameux pont St Charles (malgré le grand nombre de touristes) pour aller au château.
Le quartier juif est surprenant, malheureusement je n'ai pas eu le temps de visiter quoi que ce soit.
C'est globalement peu bruyant et on se sent plutôt en sécurité de jour comme de nuit.

Côté cuisine c'est plutôt roboratif, à tendance plat unique ! Le goulash, le canard, les jarrets de porc (appelés genoux de porc) sont les grands classiques, ainsi que les soupes servies hiver comme été. Les desserts sont peu nombreux... et peu réussis. Les nombreuses glaces et trdelnik (pâte enroulée sur un tube et cuit à la braise) qu'on trouve dans la rue sont parfaits pour satisfaire les envies de note sucrée en fin de repas ou dans la journée.
Je vous recommande tout de même deux bons restaurants:
- Potrefená husa Na Verandách, une véritable brasserie qui propose des produits de qualité (le goulash comme les ribs de porc avec un verre de Staropramen brassée sur place) à prix très corrects.
Nádražní 43/84, 150 00 Praha, https://www.phnaverandach.cz/en
Manes Restaurant, situé au bord de la rivière Vltava, près du pont St Charles, la cuisine traditionnelle est modernisée et raffinée dans un cadre élégant.
Masarykovo nabrezi 250/1, Prague 110 00,  https://www.manesrestaurant.cz/en/restaurant
 
Je n'ai pas trouvé le coût de la vie aussi bas que je l'imaginais, hormis la bière qui ne coûte presque rien mais on peut manger un plat avec une boisson pour 12-15€ et un cocktail type spritz ou mojito pour 5€.


samedi 27 octobre 2018

Une box de bières !

Aujourd'hui c'est une box originale dont je vous parle: la box "Une petite mousse".
Évidemment il faut aimer la bière, ce qui n'est pas mon cas mais j'ai tout de même apprécié l'idée, le packaging et le petit guide de dégustation joint qui présente chaque bière ainsi qu'une recette et autres infos.
Que ce soit pour 1, 3, 6 ou 12 mois il y en a pour tous les budgets y compris un calendrier de l'avent (24 bières, direct !), un kit de brassage et un large choix de bières artisanales.

Cette start-up née du côté de Grenoble brasse également sa propre bière issue de houblon bio produit à St Martin d' Uriage: belle initiative !

Une connaissance à désaltérer ? C'est ici: www.unepetitemousse.fr

dimanche 7 octobre 2018

Où boire / manger à Lyon: nouvelles adresses Acte 2

A midi direction l'Italie, précisément la région d' Emilie-Romagne où les piadinas se dévorent dans la rue. Il s'agit d'une délicieuse galette traditionnelle (cuite sous vos yeux) fine et craquante garnie de bons fromages, charcuteries ou légumes savoureux et italiens.
En plus d'être délicieux, ça a le mérite de nous sustenter sans nous plomber pour l'après-midi. Pour la modique somme de 9,90€ avec une boisson, on ne se prive pas d'un déjeuner en Italie !
Piada, Centre commercial Confluence (dernier étage), 112 cours Charlemagne, 69002 Lyon.

Un apéro comme à Lisbonne en plein cœur de Lyon ? Oui, c'est possible !
Chez Café Lisboa, le plus dur est de trouver une place en terrasse (dans une rue très calme du centre-ville: le pied !) mais on patiente une Super Bock en mains dans la rue et rapidement on s'installe. On partage de petits plats aussi bons qu'au Portugal: morue, salade de poulpe, croquettes, pasteis de nata... le tout arrosé de Vinho Verde et de quelques blagues du patron: une parenthèse lisboète à réitérer régulièrement.
Café Lisboa, 9 rue des 4 chapeaux, 69002 Lyon.

Parce-qu'il n'y a pas que les apéros dans la vie, on termine en beauté avec un restaurant: 5inq mains !
L'occasion de se promener dans ce joli coin de Lyon que je ne fréquente pas alors que l'église St Georges comme les immeubles et rues adjacentes méritent tous nos regards.
Le restaurant n'est pas grand mais chaleureux et flaire déjà le bon repère pour un diner entre amis. 
Côté assiette on ne se trompe pas: la cuisine est bonne, de qualité, avec une juste dose d’originalité et des produits bien travaillés. L'entrée aux asperges, comme le rouget au risotto à l'encre de seiche m'ont séduit et le dessert frais aux saveurs exotiques a fini de réjouir mes papilles.
Côté vin, c'est un bon conseil qui nous a permis de découvrir un blanc de Savoie "La Pente", domaine des Côtes Rousses, que j'ai hâte de retrouver chez mon caviste.
5mains,  12 rue Monseigneur Lavarenne, 69005 Lyon.

dimanche 30 septembre 2018

L'amie prodigieuse II - Le nouveau nom

Après le 1er volume de cette saga italienne débutée l'été dernier (article ici), j'ai lu la suite "Le nouveau nom".
Dans leur quartier pauvre de Naples, Elena et Lila grandissent, la première s'attache à ses études et mène une vie calme tandis que la seconde est mariée à un homme argenté pour qui elle dirige un magasin.
L'admiration comme les rivalités sont toujours présentes entre les deux amies dont les chemins divergent et les aspirations aussi. Ce 2ème tome de la saga Ferrante est riche de rebondissements, d'évolutions, d'histoires entre familles napolitaines, camorristes et commerçants.
Je crois avoir préféré ce récit au premier et n'exclus pas la possibilité de lire la suite l'an prochain ...